top of page

LE CANCER DU TESTICULE

QU'EST CE QUE LE CANCER DU TESTICULE?  Le cancer du testicule est une maladie dans laquelle un cancer se développe dans l'un ou les deux testicules. Il survient lorsque les cellules germinales connaissent une croissance anormale, formant une masse de cellules appelées tumeurs qui commencent à envahir les tissus normaux. Le cancer du testicule n'est pas un type de cancer courant. Il peut survenir à tout âge, mais le plus souvent entre 15 et 45 ans.  Le cancer du testicule peut métastaser, c'est-à-dire qu'il peut se propager à d'autres parties du corps par les vaisseaux sanguins et lymphatiques, formant ainsi de nouvelles tumeurs. Le cancer du testicule se propage le plus souvent à l'abdomen, au foie, aux poumons, aux os et au cerveau. S'il n'est pas détecté à temps, les tumeurs cancéreuses peuvent se développer rapidement et doubler de volume en l'espace de 10 à 30 jours. Il est mortel s'il n'est pas traité.  Toutefois, même lorsqu'il se propage à d'autres parties du corps, le cancer du testicule se traite généralement très bien. Les traitements dépendent du type de cancer du testicule dont vous souffrez et de son degré de propagation. Les traitements courants comprennent la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Le cancer du testicule est en augmentation. Chaque année en Suisse, on dénombre environ 470 nouveaux cas de cancer du testicule

​FACTEURS DE RISQUES

Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque de cancer du testicule :

  • un testicule non descendu dans le scrotum (malposition des testicules) 

  • des antécédents de cancer du testicule 

  • des facteurs héréditaires.

SYMPTÔMES Symptômes spécifiques possibles :  • un testicule enflé ou plus volumineux (généralement indolore) • une zone plus dure ou un nodule dans un testicule (généralement indolore) ; une sensation de tiraillement, de tension ou de lourdeur dans le testicule ou dans la région de l’aine • une zone sensible au toucher dans la région du testicule • un gonflement des glandes mammaires (certains cancers du testicule sécrètent des hormones féminines). Symptômes généraux possibles : • de la fatigue, une baisse de vitalité • un manque d’appétit, des nausées • une perte de poids • des maux de dos • des troubles respiratoires SI VOUS PRESENTEZ DES SIGNES ET DES SYMPTOMES DE CANCER DU TESTICULE, CONSULTEZ IMMEDIATEMENT UN MEDECIN.

DIAGNOSTIC Comment le cancer du testicule est-il diagnostiqué ? ANTECEDENTS ET EXAMEN PHYSIQUE La première étape consiste pour le médecin à prendre connaissance de l'ensemble des antécédents médicaux et à vérifier les facteurs de risque et les symptômes. Lors de l'examen physique, le médecin palpera les testicules pour détecter tout signe de gonflement ou de sensibilité, ainsi que la taille et l'emplacement d'éventuelles grosseurs. Le médecin examinera également l'abdomen à la recherche de ganglions lymphatiques hypertrophiés, signe que le cancer s'est propagé aux ganglions lymphatiques rétropéritonéaux. ÉCHOGRAPHIE En présence d'une masse ou d'un nodule, le médecin voudra probablement procéder à une échographie du testicule pour déterminer si la masse est cancéreuse ou non. Les ultrasons utilisent des ondes sonores pour créer des "échos" des organes internes. La forme des échos réfléchis permet de distinguer une hydrocèle d'autres masses bénignes. Si la tumeur est solide, il s'agit très probablement d'un cancer. ANALYSES SANGUINES Les analyses de sang sont souvent utiles pour diagnostiquer les tumeurs testiculaires. Certains cancers du testicule sécrètent des niveaux élevés de certaines protéines, appelées marqueurs tumoraux

TRAITEMENT Le cancer du testicule offre de bonnes chances de guérison au stade précoce comme au stade avancé, lorsqu’il a déjà formé des métastases. CHIRURGIE Une fois le diagnostic de cancer confirmé, le testicule atteint est tout d’abord enlevé lors d’une intervention chirurgicale (l’ablation du testicule cancéreux = orchidectomie). La tumeur enlevée sera ensuite envoyée dans un laboratoire pour analyse. CHIMIOTHERAPIE Le traitement par chimiothérapie utilise des médicaments puissants pour tuer les cellules cancéreuses, souvent après la chirurgie. La chimiothérapie se propage dans tout le corps et peut détruire les cellules cancéreuses qui se sont disséminées au-delà du testicule. La chimiothérapie peut avoir pour conséquence l'arrêt de la production de sperme par votre organisme. Mais, plus fréquemment, la production de spermatozoïdes reprend lorsque vous vous rétablissez après vos traitements. Lorsque la perte de production de sperme est permanente, le prélèvement ainsi que la préservation de votre sperme avant la chimiothérapie doivent être envisagés.

bottom of page